Blanche, femme obèse de quarante-six ans, se réveille le jeudi 17 décembre 2020 à 7h06. Elle ira, le soir-même, manger chez sa mère. Avant de se lever et dans la perspective du souper à venir, elle revient, l’espace d’un instant, sur son poids, son rapport à la  nourriture, sa relation à la mère, et sur sa solitude.

Ce puissant tourbillon d’émotions, de névrose, d’images et de folie, s’enveloppe autour de l’épopée matinale de cette héroïne catégorisée « grosse » et de ses délires psychotiques suspendus entre rêve et réalité. En mêlant le comique et le tragique, Guillaume Druez évoque  la figure de la mère comme origine et point de départ de tout, il examine la relation parent-enfant, la féminité et la question du transgenre. Avec l’obésité comme nouveau « mal du siècle » et les fantômes qui hantent Blanche, Guillaume Druez nous invite à toucher de manière plus large et universelle la peur de l'inconnu, les incompréhensions et les dérives de notre société de consommation comme les comportements compulsifs.


Écriture et mise en scène : Guillaume Druez / Avec : Stéphane Bissot, Frédéric Dussenne / Création Lumières : Renaud Ceulemans / Maquillage : Garance Van Rossum / Assistanat à la mise en scène : Enrico D'Ambrosio / Scénographie : Zoé Ceulemans


Une création de la compagnie de Fernande, en coproduction avec le Théâtre de la Vie et La charge du Rhinocéros. Diffusion : La charge du Rhinocéros. Avec le soutien du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles (CED-WB), La Bellone et le BAMP. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service Général de la Création Artistique - Direction du Théâtre.


Réserver

 

Demandez votre carte de fidélité : 3 spectacles vus = 1 spectacle offert

 

Suivez le fil d'actualité de nos spectacles sur notre page facebook

 

Real Time Web Analytics