Pendant les fêtes de Noël, au large de la Méditerranée, la tempête fait rage et les chalutiers sont cloués à quai. Le village ne survivra pas à une mauvaise saison de plus. Quand la tempête se calme, les pêcheurs reprennent la mer mais remontent de leurs filets des corps de migrants décomposés et gonflés d’eau. Ils connaissent la procédure, elle est lourde de temps et de pertes financières. Instantanément, ils décident de rejeter les corps à la mer et de garder le silence sur ce qu’ils ont vu...


Par l’intermédiaire d’un carnet de pêche, nous assistons à la mise en mots de l’indicible, aux choix que nul n’a été préparé à faire et à leurs conséquences inexorables. En suivant le cheminement intérieur de ces pêcheurs, Mare Nostrum interroge le sens des idéaux opposés à la réalité d’un quotidien. 


Le collectif Groupe Sanguin poursuit son travail autour des auteurs belges contemporains et des formes d’écriture novatrices en mettant en scène Mare Nostrum d’Aïko Solovkine, une tragédie poétique déconstruisant l’idée d’un monde binaire, remettant en question notre perception du bien et du mal.

 

Un texte d’Aïko Solovkine mis en scène par le collectif Groupe Sanguin / Avec Lénaïc Brulé, Yannick de Coster, Adrien Hoppe et Anaïs Spinoy / Création sonore et musicale: Gary De Cart/ Scénographie et costumes: Morgane Steygers / Création lumière: Clément Papin.


Une création du collectif Groupe Sanguin en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec le soutien de la COCOF, de l’Escaut, de l’Atelier Vert et du Bocal.

 

Rencontre après-spectacle avec l’équipe de création le 25 janvier.

Réserver

 

Demandez votre carte de fidélité : 3 spectacles vus = 1 spectacle offert

 

Suivez le fil d'actualité de nos spectacles sur notre page facebook

 

Real Time Web Analytics