Au plateau, cinq femmes se projettent au 19ème siècle où les lavandières se réunissaient pour laver leurs linges. Au-delà du cliché de la femme ménagère, cette situation représente un lieu de rencontre et d’échange. Leurs linges représentent leur vécu, leur histoire, leur vie qu’elles mettent à nu sur le fil du temps. Elles traversent le passé ensemble vers l’avenir, symbole d’une mixité. Temps qui leur sert à échanger idées et connaissances grâce aux danses traditionnelles propres aux origines culturelles de chacune. La musique transmet au public l’écho de ces échanges d’énergies par l’utilisation de rythmiques allant des percussions à la musique électronique. 

Ce spectacle mêlant danse et musique house est né d’un constat des membres de la Compagnie Corpeaurelles et de leur volonté de le secouer. “Par notre éducation et notre environnement, nous sommes sans arrêt immergées malgré nous dans un système de croyances, de clichés, de visions sans toujours être conscientes qu’il y a d’autres influences à exploiter. Nous sommes imprégnées des conventions de l’éducation qui nous a fait grandir, du vécu et de l’expérience que nos parents nous ont transmis. Cette zone de confort, notre égo ou la peur nous empêche souvent de les dépasser. 

Chorégraphie : Samantha Mavinga / Co-écriture et interprétation : Sarah Hajar Bouchrita, Samantha Mavinga, Raquel Suarez Dueñas, Nathalie et Doris Bokongo / Création sonore : Granvat, Boule Mpyana / Création lumière : Jean-Jacques Deneumoustier / Scénographie : Thomas Jolet / Photographie : Aurélie Prenassi / Production déléguée et diffusion : Get Down. Une production de Get Down, en coproduction avec Studio 116, Premier Trait, Charleroi Danse. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles – service de la danse.
19:00
Portes
20:00
Début
Sauf le 24 octobre :
13:00
Portes
14:00
Début