Durant les fêtes de Noël, au large de la Méditerranée, la tempête fait rage et les chalutiers sont cloués à quai. Le village ne survivra pas à une mauvaise saison de plus. Quand la tempête se calme, les pêcheurs reprennent la mer mais remontent dans leurs filets des corps de migrants décomposés et gonflés d’eau. Ils connaissent la procédure, elle est chronophage et coûteuse. Très vite, ils décident de rejeter les corps à la mer et de garder le silence sur ce qu’ils ont vu.

Partant d’un carnet de pêche, Mare Nostrum met en mots l’indicible, crée un effet de miroir, en révélant les choix irrésolus ainsi que leurs conséquences inexorables.

Le Groupe Sanguin revient au Théâtre de la Vie avec la mise en scène de Mare Nostrum d’Aïko Solovkine, une tragédie poétique qui déconstruit l’idée d’un monde binaire et remet en question notre perception du bien et du mal.

Un texte d’Aïko Solovkine / Mise en scène collective du Groupe Sanguin / Avec : Lénaïc Brulé, Yannick de Coster, Adrien Hoppe et Anaïs Spinoy / Création sonore et musicale : Gary De Cart / Scénographie et costumes : Morgane Steygers / Création lumière : Clément Papin Une création collective du Groupe Sanguin en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec le soutien de la COCOF, de l’Escaut et du Bocal.
19:30
Portes
20:00
Début