Que sont devenus nos jeux enfantins et comment nous ont-ils affecté adultes ? Que signifie grandir en tant que garçon dans les années 2000, ou en tant que fille ? Quelle part de joies, de doutes, de violence ou de rejet cela comporte-t-il ? 

Dans ce spectacle tragi-comique sur l’enfance et la construction identitaire, trois acteurices (et un.e ami.e imaginaire) évoquent leurs premiers émois, leurs constructions et leurs devenir adulte. Mêlant performance et improvisation, Iels invitent le public à entrer dans des jeux imaginaires et à redécouvrir le passé fantasmé de chacun.e. A changer les règles du jeu pour en transgresser les normes. 

C’est une tentative enragée d’éprouver le jeu le plus simple et le plus vivifiant, de le brandir face à la perte, aux blocages et face à la mort. 

De retrouver quelque chose de l’enfance qui, au fil du temps, nous a échappé. 

Conception et mise en scène : Antonin Compère / Écriture et interpretation : Antoine Cogniaux, Antonin Compère, Samuel Du Fontbaré, Elisa Firouzfar, Matéo Goblet, Gwladys Lefeuvre et Félix Vannoorenberghe / Coaching Danse Impro : Alexandra Pholien et le collectif Brut Movement / Coaching Physique : Mathias Doornaert / Création costumes : Justine Struye / Aide à la mise en scène : Harpo Guit / Oeil Extérieur et conseil artistique : Miriam Youssef / Création lumières : Ines Isimbi / Aide écriture dossier : Muna Traub. Une création de la TANTRUM Compagnie, en coproduction avec le Théâtre de la Vie. Avec le soutien de AD LIB production et du BAMP.
19:00
Portes
20:00
Début
Sauf le 15 et 21 mai :
13:00
Portes
14:00
Début