Vous allez ma fille voguer vers Cythère
Mais j’ai le devoir de vous avertir
Puisqu’il faut parler de choses vulgaires
Évoquant les feux qui vous font frémir
Évoquant les feux qui vous font frémir
Une femme honnête n’a pas de plaisir
Qu’elle soit couchée ou genoux en terre
Point d’égarements en puissants soupirs
En cris émouvants « Ah je vais mourir »
Prise de cent mille ou d’une manière
Prise de cent mille ou d’une manière
Une femme honnête n’a pas de plaisir (…) 


Jean Ferrat, Une femme honnête – Extrait

Un volcan dans la peau, un frisson d’un seul coup, qui nous court dans les genoux…. 
Plaisir et volupté sont au centre du spectacle Amour et Grivoiseries : un cabaret-boudoir qui explore les territoires coquins, triviaux ou éthyliques de la chanson française érotique du 20ème siècle.

Lumière feutrée, divan de velours rouge, piano art déco… Au menu : Jean Ferrat, Colette Renard, Sacha Guitry, Linda Lemay, Boris Vian, Brigitte Fontaine, Henri Tachan ou Georges Brassens. Tous sont incarnés par la voix et l’élégance de Geneviève Voisin, accompagnée par Philippe Libois, l’impassible mais bienveillant pianiste de la Folle Epoque. Tous deux déclinent à volonté -avec empathie, étonnement, joie, débordement- les multiples visages de la séduction féminine.

Jazz, valse ou tango : tous les goûts sont réunis ! « On n’était pas forcément moins érotique à l’époque, la plupart des chansons ont d’ailleurs quelques décennies »explique Geneviève Voisin.

Un spectacle de et par: Geneviève Voisin 
Accompagnement au piano: Philippe Libois 
Mise en scène: Laurence Crémoux
Avec l’aide de: Maud Finné et Hélène Pirenne 
Mise en images: Julien Wattiez 
Scénographie et costumes: Bernadette Roderbourg 
Lumières: Luc Jouniaux et Serge Bodart 
www.cie-ahmonamour.com

Portes
Début