Adaptation du livre “Les Choses” de Georges Perec.

La société de consommation comme source de questionnement sur le bonheur. Un couple cherche son épanouissement au travers de ce que nous offre la société capitaliste : désirer, acheter, posséder, consommer.
Et pourtant ils sont jeunes, beaux, intelligents ; ils ont tout pour être heureux. Alors pourquoi ce sentiment de vide, d’absence de sens, d’isolement ?
Un spectacle percutant, portrait fidèle de nous-mêmes, consommateurs anesthésiés par une civilisation de l’abondance.

“1965. Georges Perec écrit Les Choses et nous livre en même temps qu’une photographie rigoureuse d’une époque où l’explosion de la consommation semble atteindre un niveau jamais vu jusqu’alors. Les personnages se débattent, pris dans le filet de cette formidable machine à désirs qu’est notre société capitaliste.

2015. Les mêmes questions, les mêmes doutes et le même sentiment de malaise perdurent devant notre incapacité à nous extraire de notre cage dorée. Entre désir et culpabilité, chacun fait de lui sa propre petite entreprise pour exister dans un monde où tout s’achète et tout se vend.”

Soufian El Boubsi

Avec : Nathalie Mellinger et Pierre Verplancken / Ecriture et mise en scène : Soufian El Boubsi et Joachim Olender / Lumière Frédéric Nicaise / Vidéo : Vincent Pinckaers / Son : Michel Rorive / Costumes et accessoires : Prunelle Rulens

Création et production du Théâtre de Namur/Centre dramatique en coproduction avec le Théâtre de la Vie
Spectacle nominé aux prix de la critique Théâtre Danse 2015 dans la catégorie “Meilleur auteur”.

Vidéo de présentation du spectacle (réalisation Théâtrez-moi)
Portes
Début