Une station balnéaire, un jour d’été, deux hommes : l’un a tout et ne désire plus rien, l’autre n’a rien et désire tout. Tous deux veulent en finir avec la vie. Leur rencontre marque le début d’une succession de situations incongrues, irrésistiblement satiriques et absurdes. L’arrivée d’une femme peut-elle changer le cours de leur questionnement existentiel ?
Après Les Chaises de Ionesco, Alan Bourgeois revient avec un texte du répertoire de l’Absurde de l’auteur polonais Slawomir Mrozek, en nous montrant l’homme comme un anti-héros en lutte contre lui-même.

“Quelle absurdité que le comportement humain !
Nous sommes prêts à tout pour flatter notre égocentrisme et avoir la jouissance d’exister plus, d’être mieux.
Je n’apporte pas de réponse face à ce pathétique constat.
Je souhaite juste inviter le public à partager ma catharsis, inlassable besoin d’évoquer le perpétuel non-sens de nos relations les uns envers les autres.

Qu’est-ce que l’existence ?
Cela dépend-il du regard que l’on porte ou non ?
Suffit-il que l’on se détourne pour tuer ?
Doit-on être incontournable aux yeux de tous pour espérer ne pas disparaître trop tôt ?”

Alan Bourgeois


Avec : Rachid Benbouchta, Isabelle Renzetti, Fabrice Rodriguez / Mise en scène : Alan Bourgeois / Texte : Slawomir Mrozek / Scénographie et création lumière : Thibault Sinay / Création sonore : Fabian Coomans / Création vidéo : Julien Marcelle / Chargée de production : Corinne Ricuort

Une production d’Alternative Culture, en coproduction avec le Festival Royal du Théâtre de Spa et le Théâtre de la Vie. Avec le soutien de l’Institut Polonais et Casalgrande Padana.

Venez partager une soirée-rencontre avec l’équipe du spectacle le vendredi 16 octobre

Portes
Début