12 – 15 / 19 – 22 octobre

 

« Ce n’est pas par la tête que les civilisations pourrissent. C’est d’abord par le cœur. » Aimé Césaire
Dans sa nouvelle pièce Les Murmures de l’Ombre, Mélanie Rullier s’interroge sur la montée du nationalisme en Europe à partir de l’histoire de son grand-père qui a collaboré avec les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. En résulte une autofiction mettant en scène Agnès, autrice de théâtre contemporain, en lutte contre son désir pour Arnór, un jeune producteur de rap nationaliste identitaire.

Un travail de mémoire et de dénonciation qui soulève la question : « Peut-on avoir le fascisme en héritage ? » et qui révèle ces divergences qu’on trouve parfois au sein d’une même famille, prise ici comme métaphore de notre société. Un spectacle assurément politique qui fait résonner l’actualité tout en redonnant de l’espoir et du sens à nos vies.

Mise en scène et écriture : Mélanie Rullier / Dramaturgie / Sarah Siré et Karine Jurquet / Avec, co-écriture et Jeu : Pauline Desmet, Dominique Laidet, Marie-Pierre Menzel, Tristan Schotte, Sarah Siré, François Sikivie / Scènographie et lumières : Raphaël Rubbens / Costumes : Mélanie Rullier / Musique : en cours de distribution. Une création de la Cie Un Jour en Juin, en coproduction avec le Théâtre de la Vie, Le Théâtre Océan Nord, Le Centre Culturel Jacques Franck, La Fabrique de Théâtre (Frameries), Le Centre Culturel de Bomel (Namur). Avec le soutien de La Communauté Française de Belgique, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du tax shelter du gouvernement fédéral belge.
19:00
Portes
20:00
Début