Un, deux, un deux… Le micro reste ouvert.

Pas de décor, pas d’accessoire.

Juste un flow créatif qui se déverse, se dévide, se dévoile et se développe.

Un corps qui clame, déclame, se calme, réclame, s’exclame devant un public qui l’écoute, et qui l’acclame.

60, 61…

Un art de la parole et de l’écrit : le slam.

Des hommes, des femmes, de tous âges, de toutes origines et de tout bord : les slameurs.

Sexprimer de manière libre et sans contrainte : « slamer ».

Poésie urbaine dans un espace de dialogue et de création, un espace dépourvu de frontières. Un univers de mots, de phrases, de sens et de sons… Silence…

120, 121… Reprise ! Tictactictac, le temps passe. Les esprits s’ouvrent. Sur le plateau, les propositions s’enchaînent au fil de la soirée.

178, 179… Stop !

Un, deux, un deux… Au suivant ! La scène est ouverte. Le Slam, c’est libre. 


Scène ouverte chaque quatrième lundi du mois, de septembre à juin.
Prochain Slam le lundi 27/06.
Entrée libre.
Inscription à partir de 19h15.

Portes
Début